Les 6 questions les plus fréquemment posées sur l’énergie dîtes « Verte »

https://ecoevi.fr/wp-content/uploads/2019/06/Panneaux-solaires-1024x683.jpg

Panneaux solaires sur le toit

Questions n°1 : Qu’est-ce que l’électricité verte ?

Une électricité est appelée « énergie verte » quand on l’a produit à l’aide de sources d’énergies comme le solaire, l’éolienne, l’hydraulique, géothermique et pleins d’autres. Selon sa production, elle peut être totalement ou partiellement verte. Lorsqu’elle arrive chez les clients on ne peut pas la différencier de l’énergie provenant des centrales nucléaires. Enfin, elle a la même capacité de production de l’électricité que l’énergie nucléaire.

Question n°2 : Quelle est la différence entre l’électricité verte et l’électricité grise ?

L’électricité verte provient des sources d’énergie renouvelables, comme dit précédemment. Tandis que l’électricité grise provient des combustibles fossiles comme le charbon, pétrole, ou gaz naturel. La production dans les centrales nucléaires fait partie de la même catégorie, cependant les substances sont plus nocives. Pour la production d’électricité, les centrales nucléaires libèrent moins de CO2, mais leurs déchets radioactifs sont nocifs.

Question n°3 : Comment faire la distinction entre ces deux électricités ?

Toutes les électricités se retrouvent sur un même réseau. Toutefois comment savoir quelle est l’électricité que l’on utilise ? Les fournisseurs d’énergies doivent justifier d’où provient leurs énergies grâce à des garanties d’origine. Elles garantissent le suivi strict de l’électricité et des sources d’énergie renouvelables. Avec la preuve qu’il s’agit d’une énergie verte, les fournisseurs d’énergie ont un atout supplémentaire afin de convaincre les clients.

Question n°4 : L’électricité verte provient-elle entièrement de sources d’énergie belges ?

La Belgique souhaite que 13% de toutes l’énergies produite soit verte d’ici 2020. D’ici 2030, la France mise sur 18.3% d’énergies renouvelables. Mais la Commission européenne souhaite que la France soit plus ambitieuse.

Question n°5 : L’électricité verte est-elle plus chère ?

Nous avons fait un test avec un ménage de Charleroi. Donc sur la base d’un tarif simple et d’une consommation de 3.305kWh. Nous n’avons pas tenu compte d’éventuelle promotion.

Le 8 juillet 2019, Engie proposait le meilleur tarif annuel soit 951,70 euros par an. Tandis que l’électricité verte n’a couté que 10 euros de plus.

Question n°6 : Comment puis-je savoir si mon contrat d’électricité existant est vert ?

Dans leurs tableaux de prix, les outils de comparaison en ligne affichent le rapport entre l’électricité verte ainsi que l’électricité grise.