Les aéroports de paris visent les énergies renouvelables d’ici 2021

Pour 2021, le groupe ADP, qui gère les aéroports parisiens nous a dévoilé qu’il avait des objectifs écologiques pour l’année prochaine. En effet, il souhaite intégrer 3 parcs solaires qui contribueront à atteindre 100% d’énergies renouvelables pour alimenter les aéroports en électricité.

Le groupe ADP, qui gère les aéroports de paris, tel que Charles de Gaulle, Orly, et Le Bourget a décidé de se mettre aux énergies renouvelables. Il souhaite, 100 % d’énergies renouvelables pour fournir les 3 aéroports parisiens en électricité dès 2021 et la neutralité carbone d’ici 2030. Ci-dessous, nous vous expliquons comment le groupe, compte-t-il atteindre ses objectifs.

Objectif : 100% d’énergies renouvelables pour l’électricité d’ici 2021

Grâce à plusieurs partenariat, 10% de l’électricité nécessaire pour alimenter les 3 aéroports parisiens du groupe seront issus de parcs solaires spécialement construits pour cela.

Le Gard, la Charente et le Var, vont accueillir les 3 parcs solaires qui pourront fournir la moitié de l’énergie nécessaire à l’éclairage des aéroports.

Aujourd’hui, déjà 65% de l’électricité consommée des aéroports provient des énergies renouvelables.

Neutraliser le Carbonne pour 2030

Le groupe ADP, souhaite fournir un second effort d’ici 2030, celui de réduire ces émissions de gaz à effet de serre, en particulier pour se fournir en chaleur.

« Une géothermie profonde est déployée à Paris-Orly, une centrale biomasse à Paris-Charles de Gaulle et une pompe à chaleur à Paris-Le Bourget », a fait savoir le groupe. L’aéroport CDG devrait être équipé lui aussi en géothermie profonde. Le système devrait être opérationnel en 2024.